equilibrage.jpg

Détox et alimentation hypotoxique

Le programme, consistant à boire du jus d’herbe aux graines de chia en alternance avec des soupes d’orties, tout en passant par le jeûne intermittent ou une consommation effrénée de compléments alimentaires à base de chardon marie pour protéger son foie, donne finalement une image ennuyeuse, compliquée et très limitante d’une bonne hygiène de vie.
On en conclurait volontiers : « il faut souffrir pour être en bonne santé »
Il semblerait pourtant que cela tende à devenir une véritable règle tant fleurissent à chaque coin de réseaux sociaux ou de magazines, des défis détox en tout genre et en toute saison. Et l’on s’amuse donc à passer du tout ou rien sans sécurité, connaissances ou même justifications mais surtout sans résultats concrets ou durables. Où se trouvent alors le juste équilibre et les réels besoins ?
En effet, si ces 5 lettres magiques : D-E-T-O-X, ont, à la base, vocation à purifier l’organisme, elles se confondent de plus en plus souvent avec celles qui composent le mot régime…
Et c’est bien là le problème. Assez floue, la frontière entre ces deux modes d’alimentation ou de comportements joue sur les envies et croyances d’une population (crédule ou perdue ?) surchargées de sucre, de graisse, en surpoids etc. Mais aussi, par ricochet, en proie à des carences en vitamines, en oligoéléments… Bref, d’une population intoxiquée et en manque de santé. Et voilà comment l’on crée un phénomène de mode, ni plus ni moins.
Comment on fait passer la détox d’un geste sympathique et un peu folklorique avec ses weekends tisanes à la campagne, à un programme structuré avec menus livrés à domicile ou recettes multicolores à reproduire tranquillement dans sa cuisine.
L'idéal est de trouver pour chacun l'équilibre convenable dans le sens « approprié à chacun ».
C’est donc en repartant de ces fondamentaux que nous allons tenter de recadrer la notion d'équilibre alimentaire et y apporter toute la vision naturopathique afin d’indiquer le meilleur chemin, respectueux de nos intégrités physique et psychique, vers une santé optimisée
Il s’agit de donner à chacun les clés de sa propre hygiène de vie et de la transformer en art de vivre au quotidien sans devoir recourir régulièrement et sans clairvoyance aux « défis détox ».